Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/05/2011

DIMANCHE 15 MAI 2011

La premiere qui se deplaçait chez le second Beauvoisin trouvait une ambiance de fête à son arrivée puisque le second du championnat etait d ores et déjà assuré de monter en division superieure.

Entrée sur le terrain en compagnie des benjamins du club,remise de fanions,annonce au micro du nom des joueurs visiteurs comme locaux et public relativement nombreux,tout etait fait pour que la derniere rencontre des Beauvoisinois en promotion de 1ere division soit festive.

Mais nos joueurs,une fois n est pas coutume,entraient bien dans le match et ouvraient la marque,certes bien aidés par un gardien local pour le moins passif,mais pour autant de maniere parfaitement logique.

Thibaut Valentin d'une frappe seche à 25 metres capitalisait la bonne entree en matiere cruscouroise avant que Guillaume D'Amato ne l'imite pour doubler l'avance des verts.

Le score etait ainsi acquis à la mi-temps notamment grâce à une parade du toujours aussi sûr Laurent Fernandez qu'on avait plaisir à revoir dans les buts cruscourois.

Le retour des vestiaires voyait l'arbitre prendre une decision quelque peu incongrue en sifflant un penalty guere plus probable qu'un but de Patrice Lignon ou qu'un coup franc réussi de Patrick Amblard.

Laurent manquait de peu de stopper le penalty mais la reduction du score etait effective.

Pour autant les cruscourois continuaient à tenir le jeu plutôt bien malgré la sortie de Joel Gerevini et Guillaume D'Amato s'offrait même un doublé qui semblait sonner la fin des espoirs locaux.

L'excellent milieu de terrain Raphael Rebord etait intenable et ratissait un nombre incalculable de ballons...Il en oubliait de ce fait qu'il etait libero ce dimanche...On est malgré tout trés content de le revoir à ce niveau de jeu.(PS:Raph,quand tu es sensé te retrouver prés de l avant centre,c'est pas de celui de ton équipe...  ;)  )

Retour sur ce match de Claude Longfort,longtemps bléssé,qui,s'il ne va pas aussi vite que les petits jeunes,leur fait encore beaucoup de miseres d'un point de vue technique.

Le dernier quart d'heure a malheureusement vu nos couleurs baisser pavillon pour,plus ou moins "offrir" trois buts à leur adversaire du jour.

Defaite 4 à 3 qui est un peu le symbole d'une saison qu'on a du mal à qualifier :Encore beaucoup de buts marqués mais trop de buts encaissés pour qu'on puisse reellement esperer jouer quelquechose d'interessant.

RESULTATS

CLASSEMENT

Le match de la reserve s'est soldé egalement par une defaite,sur le score de 4 à 2,je reviendrai dessus probablement demain.

RESULTATS

CLASSEMENT

 

Jeudi soir un match amical dans le but de preparer la saison prochaine de l equipe premiere pourrait avoir lieu au stade Jean Paveyranne mais je n'en aurai la confirmation que mardi soir.Si cela etait avéré l'entraînement sera supprimé.Je vous en informerai bien sûr au plus vite par le biais du site.

L'assemblée genrale aura vraisemblablement lieu le vendredi 27 Mai à 19H00,certainement devant la salle Chapellier,là encore je vous le confirmerai ici,certainement mardi ou mercredi soir.J'espere que vous y viendrez nombreux car outre le bilan de la saison,des informations utiles et importantes sur la saion prochaine pourront vous être données.

 

 

27/04/2011

DIMANCHE 24 AVRIL 2011

La reserve ne jouant pas ce week end grâce au calendrier le plus farfelu jamais vu à ce niveau,la premiere reçevait l equipe de St Hippolyte Du Fort.

Probablement la St Farfelu d'ailleurs puisqu'on est allé de surprise en surprise au point que j'ai aujourd'hui encore le doute quant à la presence ou pas de caméras cachées par Marcel Beliveau.

Pour résumer brievement la situation on a assisté ce dimanche à un truc dans ce genre:

foutoirball.JPG

ça a commencé par l'arrivée presque inespérée des joueurs de St Hippo. à 14H30,puis par celle  de  Zaza Napoli,ça a continué avec une tentative de baston organisée par Charlie et ses drôles de dames,par une l'intervention originale d'un gardien de but et ça s'est terminé presque par un apero citoyen que n'aurait pas renié Emmanuel Schor.

Detail:

13h00:J'arrive au stade Jean Paveyranne

13H30:Steven arrive avec son coca et ses chips et Pec avec sa biere et son frere...Jusque là,rien de particulierement anormal.

13h30:Arrivée de l'arbitre

13h45:Le gros des troupes arrive au stade.

14h00:Steven me demande si "ils vont venir ? "

14h02:"Steven me re demande si "ils vont venir"?

14h03:Steven va me poser la question mais je le devance et lui reponds que si c'est des envahisseurs qu'il parle,ils sont déjà venus il y a plus de vingt ans pour l'enlever mais que trés vite ils nous l'ont ramené en nous promettant de ne plus jamais revenir.

14h05:Steven change de tactique:"Ils ne viendront pas?!"

14h06:Steven annonce fierement à ses collegues qu'"ils" ne viendront pas,que ce n'est plus la peine de s'echauffer".

14h07:Steven fait l'unanimité en ce qui concerne sa connerie.

14h09:Steven continue son sandwich,deux minutes de pause.

14h10:Nicole arrive et me pulverise.  :)

14h11:Emilien la suit et me finit :D

14h11:Steven voit ariver un camion benne et demande si c'est "eux".

14h25:Je passe dix huit coups de fil à des gens qui ne font plus partie du club de St Hippolyte pour savoir s'ils pensent venir.

14h30:Un minibus et deux véhicules réussissent à semer trois véhicules de police et font leur arrivée au stadesur deux roues et demie.

14h31:Onze types en tenue de footballeur debarquent des véhicules avec des chaussures à crampons aux pieds,ce qui provoque cette question bien à propos de Steven:"C'est eux?".

14h32:Valentin n'a toujours pas vomi.

14h50:L'echauffement est quelque peu perturbé par l'etat d'euphorie de Valentin.

14h51:Valentin ne rigole plus et entend bien que tout le monde entre de suite dans le match...Le premier à en faire les frais est Steven qui pose pourtant une question anodine à Guillaume,qui,en renard des surfaces et des vestiaires,sent l'enervement à venir valentinesque et feint de ne pas avoir entendu la question de Steven.

14h52:La fureur Valentincapoïste bat son plein...On n'entend plus une mouche voler dans les vestiaires.La seule mouche presente se contente même de ramper pour ne pas se faire remarquer.

14h57:L'arbitre fait son apparition dans les vestiaires pour le contrôle des licences.

14h58:Valentin Capeau se presente à l'arbitre comme etant Zaza Napoli...ça ne surprend personne et le contrôle continue.(Oui je sais,j'en rajoute un peu...).

14h58 et quinze secondes:Valentin se rassoit sur le banc et ecrase la mouche qui rampait pourtant trés discretement.

15h06:Le coup d'envoi est donné.

15h07:Valentin Capeau ceinture quatre joueurs,mais jure à l'arbitre qu'il ne l'a pas fait exprés.

15h08:Valentin Capeau assure à ses equipiers qu'ils ne sont pas dans le match.

15H09:Valentin Capeau commet une faute dans la surface de reparation adverse et part se replacer sur sa propre ligne de but en gardant le ballon avec lui.Malgré sa bonne volonté,l'arbitre est obligé de reconnaître qu'il s'agit d'un acte d'anti jeu et donne un carton de jaunes à Valentin qui en a bu d'autres...Oups!Lapsus revelateur....Il fallait bien sûr lire "...donne un carton jaune à Valentin qui en a vu d'autres".

15h10:Valentin fait un petit pont,enchaîne un grand pont et un coup du sombrero...On aurait applaudi des deux mains et des deux pieds si l'action en question ne s'etait produite sans adversaire et sans ballon.

15h11:Valentin Capeau et Steven Amigo sont enfin réunis puisqu'ils prennent tous les deux un petit pont,un rateau,un vent et une aspirine pour l'ouverture du score de visiteurs qui jouent à ce moment là encore au football.

0-1,c'est mal engagé.

15h12:Valentin Capeau héros de ce debut de dimanche,arrangue ses equipiers et comme on dit à la radio,les exhorte à se rebeller.

15h13:Steven Amigo emboite le pas de son libero et aprés avoir fait peter son premier tacle de l'aprés midi,effectue le geste qui ne trompe pas:Il se frappe la poitrine...C'est parti pour Steven:Le mec qui voudra desormais le passer balle au pied va devoir avoir meilleur moral que celui qui va passer sur la chaise electrique.

15h18:Valentin Capeau à l'air bléssé,il vient de faire un semblant de grimace.Le coach saute sur l'occasion pour le faire sortir.

15h19:Valentin Capeau s'exprime au micro de Jim Laporte:"Je l'avais dit:On n'y est pas"

15H20:Le coach s'exprime au micro de Valentin Capeau: "Eux y sont encore un peu mais toi plus du tout".

15h21: Honnête,Valentin reconnait que son etat ne lui permettait pas d'être au top.

15h26:Joel Gerevini recupere un ballon qu'il donne à Larbi dans l'axe;Larbi frappe instantannément et le joueur qui vient de fêter ses 16 ans et quelques (dizaines) de mois ouvre le compteur cruscourois.

1 à 1

15h33:Joel Gerevini recupere un ballon et le donne à Guillaume D'Amato qui dans un angle impossible fusille le gardien pour le 2 à 1.

15h51:Joel Gerevini recupere un ballon et le donne par dessus la defense à Romain Fiore (ou Pietro) qui fait 172 passements de jambes face au gardien de but qui finit par avoir le tournis,s'ecroule et laisse passer Romain qui met le troisieme but.

15h51 et trente sept secondes:St Hippo joue encore un peu au ballon et reduit la marque.

3 à 2

Mi-temps.Arnaud va trés aimablement chercher les 157 ballons envoyés en dehors des limites du stade et en ramene 158.

16h00:Le match reprend.

16h01:L'ambiance se degrade plus vite que le temps et que l'etat de Valentin.

16h02:Rachid Abouch,entré à la place de Valentin Capeau,attend que l'arbitre siffle pour lui donner l'autorisation de tirer le 6 metres.

16h04:Rachid attend toujours le coup de sifflet de l'arbitre.

16h07:Les joueurs de St Hippolyte s'impatientent.

16h08:L'arbitre fait remarquer à Rachid qu'il serait temps de tirer le six metres.

16h09:Le Pec,pas mal jusque là,se reveille et passe au stade de plutôt bon.

16h10:l'ambiance se degrade plus vite qu'un colonel degrade un caporal.

16h11:Marion Fawcett Major et  Zara Jackson prennent la defense de Hugues Bosley et Charlie Bestel et sont prêtes à en decoudre avec quiconque osera s'approcher.

Pour les petits jeunes,voici une information qui vous sera utile pour le bac:

drôles de dames

16h12: Quatre terrrrifiants supporters adverses veulent s'approprier le tee shirt d'Arnaud en souvenir de ce beau dimanche à la campagne...Arnaud ayant déjà fait don d'une partie de l'un de ses tee shirts aux oeuvres caritatives de St Jean de Serres,il a fort poliment décliné la requête.

 16h13:Cinq joueurs adverses quittent la pelouse pour aller preter main forte à leurs collegues pour aller separer intelligemment les protagonistes de cette delicate affaire.

16h15:La partie continue tandis que les six joueurs restant tentent de marquer un but pendant que personne ne regarde.

16h16:Seb sort dans les pieds de l attaquant adverse,se fait percuter,se releve,puis execute,à la suite d'un "contact" avec son adversaire,le mouvement suivant:

replay enter the matrix.jpg

 Devant la beauté du geste,il se murmure qu'un metteur en scene americain present ce dimanche voudrait l'incorporer au film qu'il tourne actuellement,un navet du nom de "Matrix" et qui ne fera surement pas beaucoup d'entrées en salles.

Revenons à nos mouflons (ça change des moutons,qui,eux,ne veulent plus revenir).

16h17:La temperature monte encore mais Christophe Escudero,arbitre pompier du jour,eteint intelligemment le depart de feu.

16h28:Guillaume D'Amato idealement lancé par Joel Gerevini (je sais,c'est pas lui mais j'ai décidé que pour ce match ce serait Joel,c'est plus simple pour moi) part seul au but et rencontre en route le Patrick Bosso de St Hippolyte Du Fort qui lui dit: "Tu bois un coup?".

Pour accompagner la proposition,celui ci lui envoie,certes un peu fort,la gourde d'eau qu'il se proposait de partager avec lui.Guillaume,à la fois trés touché et trés marqué par ce geste,n'aura pas la force de dire le moindre mot,tant la surprise et l'emotion sans doute,furent grandes.

Christophe Escudero,arbitre barman,jugeant que l'eau plate sans rien ça n'a pas de goût ,offre au passage au gardien un petit jaune pour l'accompagner.

Romain Pietro Fiore s'essaie au penalty pour le cinquieme but cruscourois.

5 à 2

16h42:Romain Fiore s'offre son quatrieme but de l'aprés midi sur une frappe de Guillaume D'Amato que son nouveau copain gardien avait relaché.

FCCLB 6         St Hippolyte du Fiore 2

Le match se termine et c'est tout juste si on ne se fait pas la bise en partant en se promettant de se voir pour les prochaines vacances.

Nous les regardons partir la larme à l'oeil dans leur beau camion couleur de l'espoir (oui,bien sûr,l'espoir de ne pas retomber sur une equipe comme ça chaque année...).

16h64:L'heure de la biere,chez Seb Parant,qui,ayant croisé la portiere de son 4x4 nous accueille balafré...Manifestement,il s'est fendu la gueule cet aprés midi.

LES RESULTATS

LE CLASSEMENT

LA PROCHAINE JOURNEE

A noter,cette victoire dediée par l'ensemble des joueurs,à Patrick AMBLARD joueur emblematique du club,symbole de la puissance et de l'amitié du FCCLB,puisque c'etait son anniversaire.

Un tifo de seize metres sur six a d'ailleurs été deplié à l'entrée des joueurs en l'honneur de ce phenomene,et un hymne a été créé specialement et chanté par les petits chomeurs à la croix de bois (oui,ben,les choeurs de l'armée suisse etaient pas dispo et on a fait avec ce qu'on avait).

Bravo à tous pour le soin apporté au goal average qui fait de notre attaque une des plus performantes et de notre defense une des plus hasardeuses...On fera mieux la saison prochaine,mais en attendant il reste ce match à Beauvoisin le 15 mai...

N'oublions pas non plus le match de la reserve ce dimanche 8 mai à Sabran.J'aurais personnellement beaucoup aimé y être mais j'ai ce jour là d'autres contraintes...Je me tiendrai au courant en temps reel de toutes façons.

 

 Ce Jeudi n'oubliez pas "l'entraînement" à Cruviers.

 

 

18/04/2011

DIMANCHE 17 AVRIL 2011

Dimanche noir pour les deux equipes du club avec une double defaite.

La reserve aura eu le merite de se deplacer malgré le nombre de joueurs encore une fois restreint puisqu'au nombre de neuf,en comptant Richard et Arnaud.

La rencontre aura au moins eu la chance de voir oeuvrer Hugues Reboul en arbitre central ou encore Arnaud Bestel à la pointe de l'attaque.

Ceux qui auront vecu ça pourront dire plus tard "j y etais".

RESULTATS

CLASSEMENT

LA PROCHAINE JOURNEE

 

 

Y être,la premiere y etait...pendant une mi temps,durant laquelle,bien que menée au score 1 à 0,l equipe emmenée par Joel Gerevini a eu deux belles occasions franches de marquer;Par Romain Fiore tout d abord,puis par Kevin Fustinoni ensuite.Helas,les deux fois sans succés.Larbi Rami tentait egalement sa chance de loin sans plus de reussite.

Dans l'ensemble la premiere periode aurait pu tourner à notre avantage...Quand on laisse passer sa chance,il est rare qu elle revienne.

Au retour des vestiaires,la chance ne pouvait plus être invoquée et malgré un bon debordement coté droit de Thibaut Valentin que Romain Fiore pourtant trés actif ne parvenait pas à conclure efficacement,ou encore suite à une reprise de Patrice Lignon au point de penalty,les cruscourois ne montraient plus guere de choses positives.

Les violets (pour l occasion puisque leurs adversaires evoluaient en vert) sombraient par trois fois pour un score lourd de quatre buts a zero au final...sans qu il n y ait grand chose à redire à la victoire des locaux.

Un score aussi lourd que la note d arbitrage,Joel à nouveau bléssé,un dimanche à oublier.

RESULTATS

CLASSEMENT

LA PROCHAINE JOURNEE

13/04/2011

DIMANCHE 10 AVRIL 2011

Ce Dimanche la reserve etait (encore) au repos et la premiere reçevait Anduze.

Pas d'arbitre,pas de remplaçant anduziens,pas d'enthousiasme,ça sentait un peu le match de fin de saison...Mais les cruscourois avaient à coeur d'effacer l'episode du match aller qui,aprés le report d'une rencontre menée 4 à 0 à la mi-temps,avait plus ou moins coupé l'elan vers les premieres places.

Les anduziens etaient pourtant les premiers en actions et c est logiquement qu'ils ouvraient la marque face à une equipe locale un peu apathique.(oui,si tu veux..."apathique Amblard").

0-1,l operation rachat etait mal engagée.

Mais c est justement Patrick Amblard qui remettaient les pendules à l'heure d'une frappe croisée du gauche sur une ouverte surprise de Raphael Rebord.

1-1

Puis Kevin Fustinoni demarrait son petit festival.Aprés une ou deux tentatives mollassonnes,sur un corner tiré par Thibaut Valentin,l'homme aux chaussettes volées reprenait de volée (aussi) pour une frappe enorme qui finissait au fond des buts adverses.

2-1

Puis sur une balle par dessus la defense,Kevin contournait le numero 2,le numero3,le numero 4 et sautait par dessus le numero 5 pour aller defier le gardien de but,le dribblait en rigolant et en finissant son sandwich,puis s'excentrait un peu pour permettre au defenseur central de revenir histoire de maintenir un peu le suspens,et finissait par placer son ballon derriere la ligne blanche pour le 3-1

Larbi Rami,aprés 217 tentatives echouées,mettait la 218eme sur le poteau et la 219eme au fond pour le 4-1,score à la mi-temps.

Raphael ou Valentin,à moins que ce ne soit Pec ou Steven (non,pas Steven on en entendrait parler jusqu'en 2028,année de son prochain but) marquait le cinquieme au retour des vestiaires (à moins qu'il ne l ait marqué pendant qu'on  etait dans les vestiaires ce qui expliquerait ce "trou de memoire").

5-1

Guillaume finissait par marquer alors que pendant les 80 minutes precedentes il avait cherché "son Romain" avant de se rendre compte qu'il ne jouerait pas et qu'il allait falloir marquer quand même.

6-1

J'ai dû m'endormir aussi pour le 7eme car je n en ai aucun souvenir (Azheimer me guette)

7-1

Et miracle supreme,extraordinaire moment d'extase,Patrice Lignon marquait son premier but depuis 1972 à peu prés.

Une action d'ecole puisque sur un ballon au point de penalty,Patrick Amblard ceinturait deux defenseurs,Guillaume D'Amato racoontait une blague au troisieme tandis que le quatrieme etait pris de crampes.Le gardien ayant été attaché au poteau de corner,Patrice Lignon cherchait la passe mais etait bousculé par quatre cruscourois...Le pied de Patrice heurtait malencontreusement le ballon qui finissait sa course devant la ligne de but.

Les petits supporters actionnaient puissamment leur corne de supporter et le deplacement d'air ainsi fait suffisait à pousser le ballon hors de portée du gardien de but (tu m etonnes,attaché au poteau de corner on est vite hors de portée).La balle franchissait la ligne pour le 8eme but cruscourois.

Il fallait 20 minutes de tractations aprés la rencontre pour que les explications du president Paveyranne contraignent Patrice Lignon à se rendre à l'evidence:...Il avait marqué un but!!!!

8-1 donc dans un match qui n aura eu de reel interêt que le goal average soigné et plus conforme à la saison des attaquants cruscourois.

RESULTATS

CLASSEMENT

LA PROCHAINE JOURNEE

Dimanche 17 Avril,match à 15h00 à Montpezat pour la premiere,arbitre Fabien Moureau.

La reserve sera en deplacement à Nîmes sur le terrain numero 9 de La Bastide pour y rencontrer à 15h00 l equipe de Nîmes Mas de Mingue.

06/04/2011

DIMANCHE 3 AVRIL 2011

L equipe reserve qui devait se deplacer ce dimanche du coté de Sauveterre n'aura pas eu l'occasion de defendre ses chances puisque suite à une cascade de forfaits,Arnaud Bestel,coach philosophe et au moral d acier,a dû se resoudre à declarer forfait.

trois forfaits entre 12h30 et 12h33,plus que 6 joueurs disponibles à 12h45, c'est penible à supporter,usant...Quand certains comprendront que lorsqu'on s'engage pour toute une saison,on ne choisit pas de venir ou de ne pas venir,une heure avant le debut d'une rencontre,peut être qu'on y arrivera.

Respect du coach,des equipiers et des gens qui font fonctionner le club.

La blessure de Christophe Dezothez un peu plus tard dans l'aprés midi,si elle permet de relativiser beaucoup de choses,ne doit pas pour autant servir d'excuse aux absents de derniere minute.

LES RESULTATS

LE CLASSEMENT

LA PROCHAINE JOURNEE

La premiere s'est donc deplacé à St Dionisy avec 5 joueurs evoluant d'habitude en equipe reserve:Larbi Rami,Christophe Dezothez,Jeremie Millot,Stephane Lorieux et Olivier Martinent.

Joueurs auxquels il faut ajouter Nicolas Deleuze qui fait office de depanneur de service,premiere ou reserve.

Si les occasions n'etaient pas forcemment trés nombreuses,les cruscourois avaient nettement et rapidement mis l'emprise sur le match,et Romain Fiore etait,déjà,le premier à mettre à contribution le gardien adverse.

Ben Hamidou tentait egalement sa chance tout comme Raphael Rebord ou encore Larbi Rami de loin.

Comme Guillaume D'Amato etait absent,c'est l'artilleur de service,Romain Fiore qui prenait le relais en ouvrant la marque passée la demi heure de jeu sur une frappe de mule coté droit,aprés un excellent appel de Christophe Dezothez qui avait embarqué une partie de la defense avec lui.Il aura enormement pesé sur cette defense tout au long de l'heure qu'il a passé sur le terrain.

Malgré une sortie dans les pieds pour le moins decidée de Sebastien Allegre et une frappe lointaine que celui ci accompagnait au dessus de la transversale,...(oui du regard...Bien sûr!! non,non,Sebastien Allegre n'est pas monté sur la barre transversale pour accompagner le ballon,sois pas con!)

...malgré ça,disai-je,l'equipe tenait plutôt bien la baraque à l'image de la charniere centrale Valentin Capeau/Valentin Capeau...Hein ? quoi ? Je me repete ?? Haaaa oui,c'est vrai...Mais comme Nicolas Deleuze avait tendance à jouer un poil trop haut j'ai failli l'oublier.

Non,non,patron le Nico...l'oeil precis autant que le pied,la roublardise de celui qui annonce le joueur à qui il envoie la balle...aprés s'être assuré qu'elle etait déjà arrivée à bon port...Non,non,rien à dire,un boss notre Nico.

Dans l'entrejeu,un Patrice orphelin de la Lignon's generation (Joel et Claude...Non pas Claude Dardon,Claude Longfort ) evoluait en patron retrouvé du milieu (genre Don Corleone) accompagné d'un Larbi de vingt ans et d'un Raphael de quarante cinq (lol).

Mi temps atteinte sur le score de un zero,sans trop de signe d'inquietude malgré un meneur de jeu local plutôt bon.

A la reprise les choses tournaient mal puisqu'au bout de 5 minutes Romain Fiore,(bon) capitaine du jour,devait ceder sa place aprés avoir ressenti une pointe derriere la cuisse.

Kevin Fustinoni qui avait déjà été bon en premiere mi-temps,le suppleait efficacement puisqu'il envoyait une frappe sur le haut de la transversale et maintenait ainsi la pression sur l'equipe adverse.

Puis est survenue la blessure de Christophe lorsqu'à la lutte avec son adversaire,il bloquait son pied en tentant de le crocheter.On ne reviendra pas sur cet evenement malheureux et douloureux si ce n'est pour dire qu'on a vraiment senti que la suite de la rencontre allait être conditionnée par cet accident.

Si les cruscourois allaient beaucoup subir,on a perçu une reelle determination à ne pas encaisser de but.

Mieux,les verts avaient même l'occasion de doubler la mise quand sur une belle interception de Stephane Lorieux (auteur d'une belle entrée) Patrice Lignon semblait en passe de partir seul au but.

Partagé entre les conseils de son president ("vas y seul!) et de ses jambes ("T'es pas con,toi ? Tu as vu combien il reste à parcourir avant d'essayer un semblant de frappe aux barres ??") Patrice choisissait une solution intermediaire en proposant SEUL une passe laterale à Jonathan Reynaud venu lui prêter main forte (à defaut de lui prêter ses jambes).

Interception adverse et fin de l'action...Dommage,pour une fois que Guillaume n'etait pas là pour lui enlever le but sur la ligne...

Le pec parlons en,tiens!...Je n'aime pas trop generalement faire l'eloge d'un jeune au risque de lui faire attrapper une tête comme une montgolfiere,mais quand même...Quels progrés dans l'engagement,dans la relance,dans la disponibilité,le replacement...Pas mecontent de t'avoir fait confiance surtout que ta marge de progression est encore enorme....Si tu ne vires pas trop con,tu devrais vite être reconnu de tous comme un trés bon joueur...Pour le moment tu es juste un petit con de jeune qui doit progresser encore (ça c'est pour le degonflage de tête).

De l'autre coté,notre petit Ben a été excellent et s'il doit juger sur les performances en Club,Claude devrait pouvoir t'appeller "mon gendre" assez rapidement...Bon,en même temps,ne rêves pas,ça m'etonnerais qu'il se fie au football pour te confier sa fille. :D

Val a lui aussi été parfait aux cotés derriere Nicolas,le briscard qui simule les fautes mieux qu'une call girl à 10 000 euros simule un orgasme.Quand il ne passe pas la nuit sur son congelateur Val est infranchissable.

Larbi comme déjà évoqué avait 20 ans de moins,on l'a vu courrir de partout comme sur ce retour parfait dans la surface;Trés bon en premiere mi-temps,imperial en deuxieme periode.

Stephane et Raphael se sont dépensés sans compter,mais si le premier a fini frais comme un gardon,le second a terminé lessivé,livide même...Olivier a peut être eu du mal physiquement (les entraînements ont lieu à Brignon :D ) mais on voit à chaque fois qu'il donne ce qu'il a,et parfois même plus...ça,ça fait chaud au coeur.

Jeremie Millot,au coeur du cauchemard a failli vivre son rêve en entrant...attaquant.Helas pour lui,les jambes en carton recyclé de Raphael Rebord l'ont repoussé au milieu de terrain à un moment où l'ensemble de l'equipe subissait.

Enfin,Kevin Fustinoni,est un garçon à part...On ne l'entend pas mais ce gros bosseur (des entraînements de plus en plus performants) est en train de demontrer qu'il a de vraies qualités de battant.Son tir sur la transversale etait pas mal,mais j'ai trouvé que sa hargne pour aller tacler un ballon sur la ligne de touche sans lâcher son vis à vis sur quarante metres etait encore plus jouissif.

Quel pied de voir un jeune s'arracher comme ça!!

Victoire donc à l'arrachée face à cette vaillante equipe de St Dionisy et à laquelle,si elle passe par le site,j'adresse une nouvelle fois,tous nos remerciements pour avoir pris des nouvelles de Christophe.

LES RESULTATS

LE CLASSEMENT

LA PROCHAINE JOURNEE

 

 

05/04/2011

DIMANCHE 27 MARS 2011

La reserve a à nouveau perdu une rencontre qui malgré le classement de son adversaire semblait relativement à sa portée.

Dommage que l'arbitre de la rencontre monsieur El mezouar Mohammed ait jugé que la psychologie dont il a pretendu faire preuve envers les joueurs ne se soit pas appliquée à l'ensemble des acteurs de la rencontre.

Ca lui aurait peut être permis de faire confiance à son juge de touche lorsque celui ci a signalé un hors jeu sur le premier but alors que le positionnement de l'arbitre central sur ce coup là etait loin d'être aussi favorable.

Peut être que le fait d'être le professeur de mathematiques de certains aramonais l'a egalement eloigné de toute logique geometrique dominicale en signalant une faute,peu evidente,mais largement à l interieur de la surface de reparation pour la transformer en coup franc hors de la surface.

Bref,même s'il faut reconnaître que ces deux evenements et la prestation generale de l'homme en noir ne sont pas la cause de l'ampleur de la defaite,il est regrettable que les choses se soient débloquées sur ce double coup de trafalgar.

On notera toutefois la bonne partie d'un Laurent Fernandez tout aussi désabusé que chambreur ("hooo,sa race,pourquoi j'arrive pas à marquer ? ...Repartie Fernandesque  "-  Ben,parce que t'es mauvais,c'est tout!").

Sinon,l'ensemble de l'equipe n'a pas été mal en se battant jusqu'au bout avec une arme qu'on ne lui enlevera pas: sa volonté.

D'ailleurs,à la fin de la rencontre,nombreux sont ceux de la premiere qui,malgré la defaite,ont salué les efforts de l'ensemble des joueurs de la reserve cruscouroise.

RESULTATS

CLASSEMENT

AGENDA:Match contre Sauveterre,à Sauveterre,Dimanche 3 Avril.

 

L equipe premiere aura livré un bon match contre l equipe de Quissac qui est probablement l equipe la plus complete rencontrée cette saison,à l'aller comme au retour.

Pourtant,si le resultat a tourné en faveur des visiteurs pour la deuxieme fois consecutive,les co equipiers de Joel Gerevini n ont pas à rougir ou même à avoir de regrets sur cette defaite.

Aux nombreuses blessures avant match,s'est ajoutée celle de Joel qui a dû quitter trés rapidement le terrain à la suite d'une mauvaise reception sur le talon.

Puis c'est Sebastien Parant auteur encore une fois d'un excellent debut de rencontre qui a dû quitter ses partenaires aprés une nouvelle blessure aux côtes.

Si les entrées de Ben Hamidou et Valentin Capeau ont permis de maintenir l'equipe à un bon niveau,le jeu plus posé en presence de Joel Gerevini a forcément fait defaut à l'ensemble de l equipe à sa sortie.

Deux buts à remonter au retour des vestiaires ça paraissait difficile et pourtant c'est Romain Fiore qui redonnait l espoir aux cruscourois en transformant lui même un penalty qu'il avait obtenu.

Helas,quelques minutes plus tard les quissacois reprennaient deux buts d avance sur un contre rapidement mené.

Les cruscourois,pas toujours de la façon la plus adequate en raison de l abus de longs ballons,tentaient malgré tout de revenir dans le match.C'est sur un coup franc coté gauche qu'ils y parvenaient lorsque Romain Fiore le tirait au point de penalty et que son compere Guillaume D'Amato le reprenait victorieusement pour la reduction du score.

Une fois encore on regrettera le laxisme de l'arbitre en debut de rencontre qui,comme son homologue lors de la rencontre face à Barjac,a laissé passer les inombrables "petites fautes" d'un adversaire plus experimenté.

Dommage egalement le carton jaune pris par Raphael Rebord sur sa premiere faute,qui l'a empeché de commettre une de ces fautes non sanctionnées et évoquées precedemment,qui aurait probablement empeché ce troisieme but quissacois.

Comme le representant du corps arbitral aurait pu sanctionner plus durement nos joueurs à contrario dans d'autres situations,on dira que sa prestation s'est equilibrée.

Defaite trois buts à deux,sans reels regrets pour ma part,car chacun a tout donné mais rien ne remplace une certaine experience qui nous aura souvent fait defaut cette saison.

RESULTATS

CLASSEMENT

AGENDA:Deplacement à St Dionisy le dimanche 3 avril 2011

22/03/2011

DIMANCHE 20 MARS 2011

Deplacement dans la prefecture ce dimanche pour la premiere sur les terrains du Gazelec.

Initialement annoncée sur un stabilisé,la rencontre avait finalement lieu sur un pelousé un peu sec certes mais un pelousé quand même.

La charniere centrale etait chamboulée puisqu'en en l absence de Valentin Capeau et Aurelien Dupuy bléssés,ce sont Claude Longfort et Sebastien Parant qui constituaient l'axe de la defense.

Comme leurs equipiers sur les cotés,Jonathan Reynaud et Steven Amigo,les deux grognards de la defense ont fait une grosse prestation face au trés efficace avant centre nimois Sebastien Roig.

Rapidement bléssé suite à un vilain tacle du numero 10 nimois,Claude Longfort devait laisser sa place et c'est avec qualité que Raphael Rebord se substituait à lui.

Les occasions franches etaient essentiellement à mettre à l actif de l'avant centre du coté nimois tandis que les cruscourois tentaient leur chance à tous de rôle.

Romain Fiore,Guillaume D'Amato,Raphael Rebord et Joel Gerevini avaient testé le gardien adverse (bien sûr adverse,ils n allaient pas tester leur propre gardien,je suis con) qui avait repondu present à chacune des tentatives cadrées...Hein ? ils ont pas cadré un tir ? Oui ben le gardien etait là quand même!

Peu avant la mi-temps,c'est Kevin Fustinoni qui tentait sa chance en enchainant un passement derriere la jambe d appui et une frappe,certes un peu ecrasee mais qui aurait pu faire mouche(bzz).

Derriere c'etait toujours solide à l'image de Sebastien Allegre qui sortait une premiere fois dans les pieds du meneur de jeu nimois puis qui voyait ,sur un corner concédé betement,le numero neuf nimois placer sa tête (enfin,le ballon pas la tête) au dessus de la barre transversale.

On atteignait donc la mi-temps sur ce score logique de 0 à 0.

Si la bataille du milieu de terrain etait feroce,temoin les chevilles de Joel et l'excitation de Patrice (lol),les cruscourois ne reculaient pas,bien au contraire.

Patrick ? On n'en parle pas...on ne peut pas parler de Patrick Amblard,l'evoquer est même presque une insulte tant son talent est inexplicable,indescriptible...Un peintre à la limite pourrait exprimer tout l'art et la sagesse du garçon lors de ce match et...Hein ?Quoi ? Un peintre en bâtiment ? Heuu,oui...Peut être aussi...Bon...Il a fait un bon match,oui.

Bon match egalement de Thibaut Valentin qui dés son entrée envoie dans le trou plein axe une excellente balle que Guillaume D'Amato manque d'un rien de transformer en but.

Deux ou trois tentatives plus tard c'est lui qui centre coté droit pour Guilaume D'Amato qui finit par trouver la faille,passant devant un arriere completement à l'arrêt.

1 à 0, le plus dur etait fait.

D'autant que derriere,tous les defenseurs font un gros,trés gros match,à l'image d'un Sebastien Parant qui,s'il n'aime pas le poste de stoppeur,n'est pas un lâcheur pour autant et sort à chaque fois un match de guerrier.

Le "Pec" revenait même comme une bombe pour sortir une occasion en or pour les nimois d'egaliser à un partout à un moment où certains esprits commençaient à s'echauffer.

L'arbitre calmait les ardeurs (pas les hardeurs,Patrick etant suffisament calme) en sortant un jaune à Patrice qui ne le buvait pas et un rouge au numero 10 nimois qui ,lui, l avalait de travers.

Le match se terminait à onze contre dix et Romain Fiore utilisait une technique de jeu à XXVI (jeu à XV + jeu à onze) en enchaînant un up and under puis une volée qui finissait au fond des filets nimois.

L'arbitre concluait la rencontre sur ce second but synonyme d'une victoire acquise avec une envie non dementie tout au long du match et un serieux trés convainquant.

Deux buts marqués et l'objectif fixé en debut de rencontre a été doublement atteint puisqu'aux quatres points s'ajoute le fait de ne pas avoir pris de but.

LES RESULTATS DE LA JOURNEE

LE CLASSEMENT

LA PROCHAINE JOURNEE

 

La reserve debutait sa rencontre à Ledenon à dix,l'un des deux joueurs absents ayant préféré dormir un peu,l'autre ayant préféré dormir beaucoup.

Ce sera du reste l'un des rares points negatifs de l'aprés midi en plus d'un score final un peu lourd par rapport à la prestation serieuse et volontaire de l'ensemble de l'equipe.

Christophe Dezothez avait en effet marqué son deuxieme but en deux matchs et permis à son equipe de tenir le choc à 1 à 1 aprés le quart d'heure de jeu.

Helas un deuxieme but que l'on peut qualifier de chanceux ou d'habile selon où l'on se place redonna l'avantage aux locaux.Thomas De Matteis avait pourtant exécuté un tacle plein de sang froid et d'à propos dans la surface de reparation mais l'attaquant recuperait le ballon et le glissait entre les jambes de Richard Paveyranne qui n'est pourtant pas réputé pour ecarter les jambes devant le premier venu.

Quelques instants plus tard,l'international Cruscouro-Brignonnais "Ilya Pafôt" crochetait l'attaquant adverse dans la surface de reparation et l'arbitre désignait simultanément le coupable et le point de penalty.

Sur la touche, l’entraîneur de la premiere annonçait toute sa confiance en l'excellent gardien Paveyranne (çaferamileuro) en enonçant les predictions conjointes de Paco Teissier et Elisabeth Rabanne assurant de la reussite à venir de celui qu'en Italie du Nord on surnomme "il fenomeno",Richard Paveyranne (mileuro).

En effet,au prix d'une detente qui ferait perdre ses plus belles tâches à un jaguar bien entraîné (mileuro),celui qu'on surnomme aussi "Richard Coeur de lion"(toujourmileuro) repoussait la frappe pourtant pleine lucarne (selon où on se trouve,la perspective,des fois,hein…) de l’attaquant adverse.

Hélas l’avant centre reprenait en force et marquait malgré une nouvelle tentative désespérée de celui contre lequel on dit que Fabien Barthez en 1998,Joel Bats en 1982,René Vignal en 1950 et même Julien Darui en 1939 ont comploté pour le tenir hors de portée de l’équipe de France…Scandaleux…

3 à 1 tout de même.

Je fais ici un petit aparté pour mettre fin à une rumeur qui sous entendrait que je glisse des messages subliminaux (Tiens ça rime avec mille euros !) visant à considérablement améliorer mes fins de mois (milleuro).Mais sachez que, « la morve du cloporte enrhumé, n’atteint pas la blancheur d’un cheval bien portant » comme l’ont  si joliment dit les deux  philosophes inconnus Emile Heuro et Dan Mapoch .

Revenons à nos moutons (qui d’ailleurs feraient bien de traîner un peu sur le coté droit du terrain de Ledenon avant les matchs dominicaux, histoire de le rendre un peu plus praticable).

3 à 1, disais-je malgré une activité de Thomas De Matteis et de Rachid Abouch aussi débordantes que le ventre de Serge Vautier (Message à l’attention de Serge Vautier : cette phrase n’a pas été rédigée par l’auteur habituel des résumés mais par un hacker basé sur la planète Saturne, il est donc inutile de s’en prendre à lui de quelque façon que ce soit)

Enfin, peu avant la mi-temps, un quatrième but sur coup franc filait pleine lucarne et venait corser l’addition.

L’exceptionnel Richard Paveyranne (mileuro) étant masqué par son mur, l’herbe très haute située juste devant la ligne de but ainsi que par  les fumigènes envoyés par les 17 000 supporters locaux (qui rime aussi avec mille euros) ne pouvait bien sûr rien y faire au vu du cumul de conditions que vous reconnaîtrez comme très défavorables.

4 à 1.

Même si le score paraît lourd, on n’en oublie pas pour autant la très bonne prestation du milieu de terrain Larbi Rami-Olivier Martinent-Stephane Lorieux (dit « Ilya Pafôt).

Devant, on se rendait compte que le trio d’attaque (Dezothez-Jullien-Toiron) pouvait faire mouche (la même mouche que pour le résumé de la première) à tout moment.

La mi-temps offrait au combattant Serge Vautier un repos auquel Fabien Laporte s’était longtemps accroché, espérant ne pas entrer en jeu, ce qui aurait été particulièrement dommage car ça nous aurait privés d’une qualité de contrôle rare…

Bon, on pardonnera en l’attribuant à l’âge, ce bref moment d’inattention qui a provoqué ce sec mouvement du coude lors d’une lutte aérienne.

Après prise d’explication auprès de l’interessé, il ne cherchait nullement à provoquer un geste reprehensible, mais était tout simplement en phase de préparation à l’apéritif du soir et a levé subrepticement son coude, perdu dans de douces pensées alcoolisées. Que celui-ci ait atterri sur le visage de son adversaire n’était donc que le fruit du hasard.

Revenons à nos moutons qui ne sont pas foutus de bouffer toute l’herbe de ce putJKBIIIP de stade.

Rien de passionnant disons le honnêtement jusqu’à l’entrée de Christophe Arnaud qui sur son premier non ballon faisait une non intervention en simulant une tentative de semblant de tacle désespéré et laissait ainsi le numéro 11 de Ledenon, placer une frappe sur laquelle Richard Paveyranne ne pouvait rien faire…Hein ? Ha ! Heu…Non…non, non….Il n’a rien fait…Bon, en même temps je viens de dire qu’il ne pouvait rien faire alors je vois pas pourquoi il aurait cherché à faire quelque chose…Quoi ? Un plongeon de merde ? Lui ?? Meuuuh,non…Le quoi ?

Haaaaaa,ouiiiiiii….OK,OK,je vois ce que vous voulez dire mais heuuu,non…J’étais tourné, j’ai pas vu…Moi on m’a dit qu’il avait été gêné par un de ces cons de moutons au moment de plonger et qu’en effet, l’impression lointaine laissait penser que c’était un plongeon pourri…Mais bon, j’aimerais vous y voir vous à plonger au moment où un mouton sort de terre juste sous vos pieds !!!

Bon, 5 à 1.

Le sixième était largement hors jeu et on ne tiendra pas rigueur à l’arbitre de touche local qui a allumé tout son paquet de clopes juste à ce moment là, oubliant de ce fait de lever son drapeau.

Sérieux jusqu’au bout (pas comme moi sur ce pitoyable résumé) les cruscourois s’appliquaient à jouer proprement et une ou deux occasions parfaitement construites auraient mérité meilleur sort.

Larbi essayait à plusieurs reprises des frappes lointaines, tout comme Rachid Abouch (auteur d’un excellent match par ailleurs) mais aucun d’eux ne trouvait le cadre.

Olivier Martinent essayait aussi et trouvait le poteau…Hein ? Oui, de corner… le poteau de corner (chipotez pas, merde !).

En fin de rencontre, les verts trouvaient la récompense de leurs efforts  lorsque Christophe ouvrait pour Christophe qui laissait marquer Christopher. Non, je ne bois pas…Je vous la refais avec les noms de famille pour ceux qui ont du mal… En fin de rencontre, les verts trouvaient la récompense de leurs efforts  lorsqu’Arnaud ouvrait pour Dezothez qui laissait marquer Jullien.Non, non…Je vous dis que cette fois c’est les Noms pas les prénoms…

Fin du match sur ce score de 6 à 2 avec un sentiment d’avoir vu pas mal de bonnes choses (non pas la blonde sur la touche), comme de l’envie, du plaisir et une application notable de chacun.

En tous cas, à titre personnel, je prends toujours beaucoup de plaisir quand j ai la chance (pas réciproque) d évoluer un petit peu au milieu de vous.

LES RESULTATS

LE CLASSEMENT

LA PROCHAINE JOURNEE

 

 

 

13/03/2011

DIMANCHE 13 MARS 2011

Comme prevu la pluie a empeché le deroulement des deux rencontres,qui ne se joueront vraisemblablement pas avant le 10 avril pour la reserve et le 24 avril pour la premiere.

Jeudi l'entraînement aura bien lieu à Brignon,à 19h00.

Prochaine rencontre le week end prochain à 13h00 à Nîmes face au Gazelec pour la premiere et à 15h00 à Ledenon face à l equipe locale pour la reserve.

L'arbitre du match de la premiere sera m.Delabre qui d'autant que je m'en souvienne et d'aprés les echos que j'en avais eu,avait été plutôt bon lors de la rencontre face à Salindres.