Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/02/2009

DIMANCHE 1er MARS 2009

DIMANCHE 1er MARS 2009
L'equipe reserve reçoit le leader St Chaptes à 13H00
Sont convoqués à 12H00 au stade Jean Paveyranne:

Rachid ABOUCH
Sebastien ALLEGRE
Patrick AMBLARD
Christophe BONELLO
Xavier DEL PILLAR
Thomas DE MATTEIS
Jonathan RHODES
Fred ROUVIERE
Olivier SAVANIER
Yann VANDYCKE
Serge VAUTIER
Yoan POUDEVIGNE
Hugues REBOUL
Christophe ARNAUD

Arbitre:M. DAHBI TAREK

L'equipe premiere reçoit à 15H00
Sur ce même terrain,l'equipe de St Laurent des arbres
Sont convoqués à 13H45 au stade Jean Paveyranne

Yannick GEREVINI
Romain PAGES
Stephane LORIEUX
Valentin CAPEAU
Fabien DELEUZE
Jeremie MISSIAK
Kevin POTIN
Thomas BONILLO
Guillaume D'AMATO
Joel GEREVINI
Romain FIORE
Jeremie MILLOT
Larbi RAMI

Arbitre: M. TOUZANI MOUHCINE

22/02/2009

DIMANCHE 22 FEVRIER 2009

Une premiere mi-temps bien gérée a permis ce dimanche à l'equipe reserve de s'imposer face à son homologue de Canaules sur le score de 2 buts à 1.
On regrettera bien ce passage à vide en seconde periode qui fit craindre une egalisation canautieroise mais ce serait faire la fine bouche tant les cruscourois ont eu,dans l'ensemble,la main mise sur la rencontre.

En effet,d'entrée de jeu,ce sont les hommes d'Arnaud Bestel qui investissaient le camp adverse et se créaient même la premiere occasion lorsque sur un enchaînement Xavier Del Pilar-Jeremy Missiak,JC Gressard etait à la conclusion du mouvement mais ne pouvait cadrer sa tête.
Trois minutes plus tard,c'est encore de la tête que,cette fois ci,Sylvain Botella de retour de blessure obtenait un corner qui ne donnait toutefois rien.
Au contraire,ce sont les visiteurs qui plaçaient un contre dans la minute qui suivait,bien avorté coté droit par Serge Vautier dit " Le sanglier de Moussac"dans son style massif mais efficace.
Un coup du sort venait quelque peu ternir le bon début de rencontre des locaux lorsque JC Gressard était séché à hauteur de la ligne médiane et de ce fait,devait quitter ses partenaires prématurément.
La minute suivante donnait l'occasion à Yannick Gerevini de s'illustrer lorsque sur corner,il venait parfaitement s'imposer des deux poings,au devant des attaquants de Canaules.
C'est au quart d'heure de jeu que les cruscourois trouvaient enfin la faille puisque beneficiant d'un coup franc obtenu par l'intenable Jeremy Missiak,Fred Rouviere,impeccable tout au long du match,frappait parfaitement le ballon pour une ouverture du score logique.
1 à 0
A la dix-neuvième minute,Olivier Savanier,impressionnant d'activité lui aussi au milieu de terrain,tirait un corner que repoussait avec difficulté la défense adverse,pour un enchaînement poitrine-volée de Sylvain Botella qui aurait mérité un meilleur sort que ces quelques centimetres à coté du poteau droit.
Le jeu s'équilibrait pourtant même s'il s'en fallut de peu que Jeremy Missiak,sur un débordement énormissime n'offre à Sebastien Allegre de remporter un pari que la décence nous empêche ici de divulguer.
La frappe de l'attaquant terminant à nouveau à droite des buts adverses alors que Jeanne Calmant,si elle était encore envie,l'aurait mis au fond.
Le danger était ensuite amené sur les buts de Yannick Gerevini sur une bonne construction de jeu qui était heureusement conclue par une frappe hors cadre.
Juste avant la mi-temps,à la quarante-troisième minute pour être précis,Christophe Cartier récuperait un ballon dans son camp,le remontait tranquilement pour offrir une balle au "Pec" qui,tel le Lionel Messi local,entortillait son defenseur d'un premier crochet,puis d'un second,s'avançait à la rencontre du gardien qu'il mystifiait d'une feinte de corps à la Benzema,et enfermait avec facilité le ballon dans un angle aussi fermé que le slip d'une vieille fille,pour un second but cruscourois parfaitement bienvenu.
PS: "Pec" si tu prends la grosse tête aprés ça,je t'envoie Fabien pour te la dégonfler...De toutes façons,même si tu ne la prends pas,jeudi tu vas morfler.
On croyait arriver à la mi-temps sans soucis quand,sur un mauvais alignement de la defense,le remuant avant centre de Canaules,récuperait le ballon et declenchait une belle frappe que captait toutefois assez sereinement,Yannick Gerevini.
2 à 0 à la mi-temps,les choses étaient bien engagées mais il fallait rester concentrés pour ne pas vivre une déception déjà vécue auparavant.

Sans reellement être dominateurs,les canautierois avaient pris possession du terrain et c'est assez logiquement qu'il réduisaient l'ecart sur une frappe bien enroulée de leur talentueux avant-centre qui lobait parfaitement Yannick.
On jouait la 53eme mnute et ça faisait 2 à 1

Deux minutes à peine pour se remettre dans le sens du jeu et les verts obtenaient un corner qui etait pourtant mal exploité par les Bestel's Boys.
Le changement de gardien de Canaules à la mi-temps incitait à des essais lointains et c'est Jeremy Missak qui tentait le premier sa chance,à la 60eme minute,sur un lob de prés de 40 metres qui finissait cependant hors cadre.
Deux minutes plus tard,le pitbull cruscourois,l'increvable,infatigable,insubmersible Romain Pagès,auteur d'un match plein comme un Jean Luc un soir de Féria (ou un soir tout court) (et à qui on souhaite un bon rétablissement au passage) allumait une frappe pleine de décision que captait tant bien que mal le gardien de Canaules
Le match ne perdait pas en intensité et Jeremy Missiak encore,faisait parler la poudre,la foudre et le public présent,sur une frappe de demi volée qui passait de peu au dessus.
Devant,Hugues Reboul,le roi du coup de boule,devait avoir les boules,face au dur boulot de devoir débouler seul en pointe avec des boulets au pieds.(veuillez excuser cette pietre experience grammaticale qui,je vous l'assure,ne se renouvellera plus).
Intenable,Jeremy (de l'essence dans le moteur),tirait une nouvelle fois aux barres (quand d'autres preferent tirer dans les bars) d'une frappe qui aurait pu faire mouche si elle avait eu des ailes et des pattes poilues.
75eme minute,la vieille garde montait au creneau puisque sur un coup franc de l'expérimenté Fred Rouviere,le très expérimenté Christophe Cartier lobait le trés experimental gardien de Canaules pour un troisieme but acquis ...jusqu'à ce qu'un jeune joueur,pas expérimenté mais tellement heureux de voir enfin un ballon s'offrir à lui si gentiment ne le pousse au fond,en position de hors jeu maximum puisque sur la ligne de but.
On ne citera pas le nom de ce jeune joueur si efficace et si sympathique (Amblard) pour ne pas entâcher son honneur sur le coup mais on adresse toutefois nos plus sinceres felicitations au passage à Sylvain Botella,comme ça,sans rapport aucun avec l'evenement en question.

Sylvain Botella justement,il en est question quand,la minute suivante,celui ci remonte un ballon comme une jeune fille remonte sa culotte quand elle n'en porte pas...à savoir,dans la difficulté;Beneficiant toutefois de deux contres favorables,Sylvain déboule à grande enjambées et sous la pression du public,tente un cent-vingt-sixieme lob sur un gardien pourtant bien plus avancé qu'un savant face à cette terrible question qui nous horrifie tous:"Pourquoi les flageolets font ils peter?"
Je sais,je m'egare (en double file).
Bref,à tir foireux,gardien heureux.
à la 78eme minute,le buteur number two,Jonathan Reynaud,fortement encouragé par le banc ("Cours feignasse!", "Fais l'effort,branleur!" ou encore "Bouges toi l'oignon,bordel!") récupérait un ballon dans les pieds de son défenseur et sollicitait un habile une-deux auprés de Thomas De Matteis qui préférait tenter de battre un gardien si avancé qu'il pouvait maintenant commander une biere à la buvette sans avoir à crier.
Belle initiative du jeune Thomas mais qui finissait malheureusement de peu à coté des buts. (Le ballon,pas Thomas)
Les joueurs de Canaules tentaient bien de placer le contre meurtrier de l'egalisation mais les conclusions etaient trop imprécises pour inquieter le sereinissime Yannick 1er de Lascours.Il faut dire que le capitaine de la garde,Fred Rouviere,faisait le ménage (à défaut de faire son age) bien aidé par l'inébranlable (lisez bien,il y a un "é") à droite,l'inusable (lisez bien,il n'y a pas un "s" en trop) à gauche et pieds carrés dans l'axe (tu auras perdu ton pari mais tu n'auras pas tout perdu).
Le match se terminait sur une 137eme frappe de Jeremy au bout de son 342eme kilometre et de cinq longues minutes d'arrêt de jeu.
Une belle victoire qui fait du bien ajouté au bonheur de ré entendre ces cris de joie dans les vestiaires cruscourois.
Une équipe qui est à féliciter sans exception avec toutefois une mention speciale à XX.(une autorisation préalable étant nécessaire auprés du coach de la réserve,veuillez compléter par le nom qui vous paraît le plus approprié.

Résultats des match de ce jour:http://gard-lozere.fff.fr/competitions/php/championnat/ch...

Classement après cette journée de rattrapage:http://gard-lozere.fff.fr/competitions/php/championnat/championnat_classement.php?sa_no=2008&cp_no=160373&ph_no=1&gp_no=2 où l'on constate la belle "suprise" du classement.


Résultats de la journée de rattrapage du groupe C de promotion de première division:http://gard-lozere.fff.fr/competitions/php/championnat/ch...

Classement après cette journée:http://gard-lozere.fff.fr/competitions/php/championnat/ch...

21/02/2009

Dimanche 15 Février 2009

Dimanche 15 Février 2009

L’équipe première se déplaçait sur le terrain de l’entente Rochefort Signargues avec beaucoup de détermination ce qui, au vu de la tournure des évènements, constituait une véritable nécessité.

De quatorze l’équipe passait à treize, puis à douze avant même le début de la rencontre.
Puis Larbi, pourtant auteur d’une bonne entame de match, se blessait après moins d’un quart d’heure de jeu. Guillaume D’Amato faisait son entrée.
Sur la première véritable balle dangereuse, l’avant centre local devançait Sébastien Allègre et ouvrait le score de la tête sur le coté droit de la defense.
But anecdotique s’il n’avait entraîné la blessure au bras de notre infortuné gardien ; La partie était interrompue jusqu’à ce que Seb reprenne courageusement sa place, malgré un état physique visiblement amoindri.
Guère plus d’un quart d’heure de jeu donc et déjà 1 à 0 lorsque Patrice Lignon, qui avait tenu à être présent malgré une côte fêlée, prenait un vilain coup de coude à l’endroit même de sa blessure.
Vaillant comme à son habitude, l’exemplaire numéro 6 tel le Beckenbauer cruscourois, faisait fi de la douleur et poursuivait la rencontre avec une qualité égale de récupération.
C’est d’ailleurs sur un de ces précieux ballons qu’il transmettait à Julien Garcia,très actif au milieu de terrain,que Guillaume D’Amato profitait d’une remise de la défense adverse pour placer parfaitement son tir et émettre les deux équipes à égalité.
Hélas, c’était sans compter sur une étrange décision du « corps arbitral » qui signalait une position de hors jeu du buteur cruscourois,ignorant sur le coup l’une des règles principales de la nullité du hors jeu lorsque le ballon était remis par l’adversaire !
Faisant contre « mauvaise foi »,bonne volonté,les violets continuaient à faire la majorité du jeu,malgré la mauvaise foi persistante du Ray Charles du sifflet,à ne jamais signaler la propension du libero local à s’endormir avec force sur l’épaule de Romain Fiore (c’est beau l’amour).
Fabien Deleuze continuait à assurer la stabilité de l’axe central en compagnie de son excellent compère Valentin Capeau, ce dernier dégageant malencontreusement un ballon de toutes ses forces…dans le nez de Thomas Bonillo, reconverti pour l’occasion en latéral de luxe.
Le Bonillo étant toutefois fait du bois dont on fait les éléments travailleurs (le bouleau), celui-ci, à l’image de toute l’équipe faisait un gros bras d’honneur au mauvais sort et revenait sur le terrain, sitôt le sang nettoyé.
Les violets continuaient à poser de gros problèmes à l’adversaire du jour comme ne pouvait que le constater l’entraîneur de Rochefort Signargues.
Stephane Lorieux continuait à abattre un travail de titan et les velleités adverses coté droit.
Toutefois, sur un contre, l’ailier Rochefortais trouvait l’angle des poteaux cruscourois et on pouvait regagner les vestiaires sur ce score peu conforme aux conditions réelles du déroulement de la partie soit 1 à 0 en faveur des locaux.

La mi-temps donnait quelques inquiétudes sur l état physique de certains des joueurs mais le coach cruscourois était toutefois rassuré par la sérénité affichée et l’esprit de groupe rarement aussi intense depuis le début de la saison.

La reprise donnait des sueurs au banc de Rochefort : Julien, Romain, Kevin ou encore Guillaume donnaient le tournis à la défense locale et l’égalisation semblait inéluctable.
Pourtant, si elle tardait à venir, elle se rapprochait sensiblement et Romain frappait un coup franc juninesque sur la barre transversale.
La délivrance arrivait sur une balle idéalement donnée à Guillaume D’Amato qui semblait tergiverser en premier lieu mais ensaucissonnait son défenseur pour terminer par un pointu du plus bel effet qui s’offrait le luxe au passage de caresser l’intérieur du poteau gauche du gardien.

1 à 1
Les violets continuaient à dominer par un jeu bien mieux posé tandis que les joueurs de la Cèze procédaient en contre.
Romain avait l’occasion de tuer le match sur un mouvement travaillé à l’entraînement grâce à la participation des deux Jo (Pec et Rhodes) et intitulé « Percussion entre défenseurs » : Suite à cet enchaînement technique des deux centraux de Rochefort, Romain s’infiltrait et plaçait le ballon hors de portée du gardien mas aussi hors de portée de la ligne de but qui avait pourtant tout tenté pour se déplacer vers lui.
Sur un nouveau contre, l’un des attaquants adverses entrait dans la surface de réparation et sur un tacle plus propre que les culottes de la mère Denis, obtenait un penalty que lui accordait un arbitre idéalement placé (entre la buvette du stade et le rond central) avec l’appui d’un assistant gesticulant plus qu’une marionnette de Pinocchio devant la photo de la fée Clochette en page centrale de Play-Boy.
Penalty, but, sodomie, 2 à 1 et non je n’ai pas dit sodomie. ..ou alors, pas fort.
Poussant pour obtenir l’égalisation les violets s’exposaient de plus en plus et évitaient une défaite plus ample sur deux sorties parfaites de Sébastien, sur une jambe, un bras et avec un œil fermé.
Joel Gerevini trés present dans l'organisation du jeu,plaçait une tête qui aurait pu faire mouche si elle n'avait eu la puissance justement d'une tête de mouche.
Les deux équipes et l’arbitre regagnaient les vestiaires,sur ce score que ne méritaient ni Rochefort,ni le FCCLB,ni l’arbitre pour qui un match nul aurait été plus conforme.

Pour ma part, je tiens à féliciter TOUTE l’équipe et assurer chacun de la fierté que j’ai à représenter l’équipe auprés de vous lorsqu’on fait des matchs de cette qualité là dans les conditions qui étaient celles là.
Match perdu mais victoire dans l’esprit.
Bien sûr qu’il y a désormais urgence de prendre des points mais je suis certain qu’on va s’en sortir parce qu’on a retrouvé un gros et bel esprit d’équipe, avec au passage,le plaisir de voir un Sylvain,pas en état de jouer,faire malgré tout le lointain déplacement pour encourager ses équipiers.
Ce dimanche la première est au repos, profitez en pour vous reposer avant la réception du leader la semaine prochaine, et/ou pour venir encourager la réserve au stade Jean Paveyranne, à 15Heures.

Les resultats de la journée:http://gard-lozere.fff.fr/competitions/php/championnat/championnat_resultat.php?sa_no=2008&cp_no=160371&ph_no=1&gp_no=3


Le classement:http://gard-lozere.fff.fr/competitions/php/championnat/ch...

La prochaine journée:matchs en retard: http://gard-lozere.fff.fr/competitions/php/championnat/championnat_agenda.php?sa_no=2008&cp_no=160371&ph_no=1&gp_no=3


Les resultats du championnat de promotion de deuxieme division groupe B:http://gard-lozere.fff.fr/competitions/php/championnat/ch...

Le classement du championnat de promotion de deuxieme division groupe B:http://gard-lozere.fff.fr/competitions/php/championnat/ch...

La prochaine journee du championnat de promotion de deuxieme division,groupe B:matchs en retard:http://gard-lozere.fff.fr/competitions/php/championnat/ch...

19/02/2009

DIMANCHE 22 FEVRIER 2009

Dimanche 22 Fevrier 2009

Match contre Canaules à 15H00
RDV à 14H00 au stade
Sont convoqués:

Sebastien Allegre
Christophe Cartier
Thomas De Matteis
Yannick Gerevini
JC Gressard
Jeremy Missiak
Romain Pages
Hugues Reboul
Jonathan Reynaud
Fred Rouviere
Olivier Savanier
Serge Vautier
Sylvain Botella
Xavier Del Pilar

arbitre central: Fabien Moureau

17/02/2009

DIMANCHE 15 FEVRIER 2009

Arnaud Bestel communique:

Etats d’âme d’un dirigeant

Que se passe- t-il au sein du FCCLB ?
Où sont passé les joueurs ?
Le Football Club de Cruviers Lascours fêtera cette année son vingtième anniversaire. Une saison qui se présentait bien les joueurs étaient au rendez-vous (48 licences joueurs délivrées cette saison ), du monde à l’entraînement, des sourires, de la motivation, de l’envie. Mais c’est vrai aussi que l’on n’ a pas du prévenir que la saison était à cheval entre 2008 et 2009 c’est pour ça également qu’on l’appelle saison 2008/2009.Depuis le 1er janvier le constat est mauvais aussi bien pour la première : 4 défaites, 1 nul ,que pour la réserve : 3 défaites ,1 nul. Il n’y a pas que les résultats qui ne sont plus au rendez-vous depuis 1 mois , les joueurs aussi. Surtout pour les déplacements ! Mais l’étude n’a été faite que sur les 2 derniers déplacements donc je vous laisse juge de cette interprétation. L’équipe réserve qui aurait pu monter si elle avait pu continuer sur sa lancée a bien tenu son rôle : celui de palier aux blessés ,aux absents en équipe première ,tellement que contre Nîmes Mayotte ça c’est concrétisé par seulement 7 joueurs le dimanche à 13h30 au départ. C’est vrai qu’à 7 on est loin du compte, mais il fallait pallier à une absence imprévue en première et j’ai oublié de compter aussi les 4 personnes qui ont du oublier mon numéro de portable ou de fixe ou peut être qui n’avaient pas 30 secondes à perdre pour prévenir. Mais bon c’est les aléas du foot, ça arrive quelque fois des malades ,des blessés je vais pas revenir sur les excuses que l’on reçoit. Christophe vous les a bien décrit la semaine passée et sans exagérer pour une fois .
Cette semaine, je pense que l’on a atteint l’apothéose, 22 convocations personnelles de vives voix ou par sms ,quelques réponses négatives( 6) donc si mes calculs sont exacts ça fait 16 joueurs convoqués .Donc il n’y a pas de quoi s’en faire quoique …Seulement 8 confirmations le samedi soir .Le côté positif c’est qu’à 8 on peut jouer .Et magie du football le dimanche à 13h15 on était ……..8. Que faire ?Déjà le café pour Jeremy car je sais toujours pas le faire ;.Après ,discuter un peu ,faire le point, parler de Mayotte, de la première, des absents, des motifs des absents, fumer un petit peu ,mais pas dans la buvette ça se fait pas. Hein J C ??Un deuxième week-end de M..DE allait -il se reproduire ? Après ces quelques échanges plus ou moins vifs mais compréhensifs certains intériorisant plus que d’autres nous décidons de partir. Fred qui était HS (malade depuis 3 jours) était décidé à prendre son sac et en bon capitaine à m’accompagner dans cette galére.9 joueurs à l’arrivée ,c’est bon on n’en a pas perdu en route encore quelques coups de téléphone pour essayer de s’approcher de 11.Et tel un magicien sortant des lapins de son chapeau 2 joueurs de plus viennent se greffer sur la feuille de match .Car pour un c’est préférer venir aider ses collègues et délaisser un rendez vous important en dernière minute et pour l’autre ,c’est faire Rochefort du Gard-Ales en moins d’une heure. C’est donc une équipe à 9 qui commençait le match ,puis 10 à la 35 minute pour être complète à la 52 minute .Je voudrais donc remercier Jean Luc(malheureusement qui a du jouer 60minutes dans les barres avec un poignet en vrac),Serge (qui du haut de ses 45 ans est toujours aussi motivé),Jonathan(reconvertit en arrière d’aile),Fred (capitaine courage avec son survet) ,JC(passé de 9 en 4, récession oblige) ,Olivier et Jérémy (8 poumons à tous les deux ),Christophe(qui a laissé une cheville dans l’histoire mais qui est resté sur le terrain jusqu’au bout),Thomas (si certains ne le connaissent pas c’est que ça fait longtemps qu’ils ne sont pas venus à l’entraînement car lui y est le mardi et le jeudi ) et nos deux numéros complémentaires Hugues et Christophe. Quant au score :défaite un zéro alors qu’un nul était équitable.Mais enfin une véritable satisfaction au bout de ce mois de galère c’est que les joueurs qui étaient sur le terrain ,à l’extérieur, n’ étaient pas venus prendre l’air mais se donner à fond pour un maillot et un club malgré un arrière goût amer (quelques mots ont fusé envers des joueurs de l’équipe première venus nous voir .Malentendu dissipé les joueurs présents n’étant pas les joueurs incriminés.)

Envie de jouer ou jouer quand j’en ai envie ?
L’envie de jouer, cette envie d’où la réserve puisse sa force ,cette même envie qui avait disparu depuis quelques temps sans que je sache plus ou moins pourquoi .Des torts j’en ai eu, mes joueurs aussi, mais en communicant en s’expliquant, en s’excusant ça va beaucoup mieux .Ce week-end aura été bénéfique pour moi et je pense aussi pour certains de mes joueurs qui en avaient gros sur la patate (peut être qu’ils aiment trop la couleur de leur maillot et ça personne ne va leur en vouloir).Ces discussions d’avant et d’après match ont fait apparaître un mal être qui couvait et qu’il va falloir très vite éteindre je pense. Sur les 11 joueurs ,ce dimanche en réserve ,7 ont porté le maillot de la première à un moment donné de la saison (et elle n’en est qu’à la moitié, il ne faut surtout pas l’oublier il y a encore plus de 30 points en jeu ).Combien de joueurs ont fait l’ascenseur dans l’autre sens ???Sans trop m’avancer et après de longs calculs il y en a eu 1.Pour un autre joueur la réserve ne devait pas être assez bien car il a décidé d’arrêter( plutôt que de s’abaisser à jouer en réserve ?)Pour m’être occupé un peu des licences cette année j’ai bien regardé, dessus ,sur les différents feuillets ,au recto et au verso et à part FC Cruviers Lascours ,joueur libre, vétéran ,senior ,–18 ans je n’ai vu aucune notation concernant l’équipe dans laquelle devait évoluer le joueur ,ni comme catégorie « joueur professionnel », ni au niveau de l’examen médical ,ne peut se déplacer à plus de 20 km car il est malade en voiture .Maintenant du point de vu de la réserve on est lucide et conscient que le club ne survivra pas à une nouvelle descente qui serait une descente aux enfers avec bien sur la perte de l’équipe réserve .Car quels joueurs resteraient la saison prochaine pour évoluer en 2iéme division ?Maintenant si il faut déclarer la réserve forfait général pour le reste de la saison afin de sauver la première je m’y résignerai car sur ma licence à moi aussi ce n’est pas marqué dirigeant de la réserve mais dirigeant simplement .

Maintenant il reste 9 matches à l’équipe première pour se sauver j’espère que tous les joueurs, les 48 licenciés du FCCLB, en sont conscients car toute l’équipe dirigeante en est consciente elle !; et mettra tout en œuvre pour que cette saison trouve une fin heureuse .Et que chacun arrête de se regarder le nombril et prenne conscience des conséquences que peu avoir un petit oubli comme celui de prévenir de son indisponibilité et de ce qui en découle.

Un petit mot pour finir je trouve consternant que fin février il y ait encore 12 cotisations qui ne sont pas payées ,ce qui correspond à 720 euros qui manquent dans les caisses ,si le club était riche ça ce saurait ! mais je pense que ça doit seulement être encore des petits ‘ oublis ‘alors si ce problème pouvait être résolu au plus vite notre trésorière et les comptes s’en porteraient mieux .

Rendez-vous à tous le mardi et jeudi à 19h et sinon dès dimanche prochain pour le match en retard de la réserve contre Canaule à 15h, car on a besoin de la présence de tous ou sinon le 1er mars pour les matches en retard Cruviers- St Chaptes à 13h00 et Cruviers -St Laurent des arbres à 15H00.


le compte rendu du deplacement à Rochefort Signargues dans le courant de la semaine,peut être mercredi soir

13/02/2009

DIMANCHE 15 FEVRIER 2009

DIMANCHE 15 FEVRIER 2009
L equipe premiere se deplace à Rochefort Signargues
Convoqués à 10H45 au stade Jean Paveyranne
depart à 11H00

SEBASTIEN ALLEGRE
STEPHANE LORIEUX
VALENTIN CAPEAU
FABIEN DELEUZE
PATRICE LIGNON
JULIEN GARCIA
THOMAS BONILLO
KEVIN POTIN
JOEL GEREVINI
ROMAIN FIORE
LARBI RAMI
PATRICK AMBLARD
+ DEUX AUTRES QUI SERONT PREVENUS PAR TELEPHONE CE SAMEDI

LA CONVOCATION POUR L EQUIPE RESERVE SERA EN LIGNE DEMAIN

06/02/2009

DIMANCHE 8 FEVRIER 2009

TOUS les matchs de ce Dimanche 8 Fevrier 2009 sont reportés.
ENTRAINEMENTS mardi et Jeudi

20:26 Publié dans ACCUEIL | Lien permanent | Commentaires (1)

03/02/2009

DIMANCHE 1er FEVRIER 2009

Mise au point personnelle

L'Equipe reserve aurait dû se deplacer au stade Marcel Rouviere pour y affronter le leader Nîmes Mayotte mais une epidemie d'absences ayant atteint les deux equipes du club,Arnaud Bestel a dû se résoudre à declarer forfait.
Quand on aura réussi l'exploit de contenter ceux qui choisissent le jour où ils ont envie de jouer,ceux qui choisissent le terrain sur lequel ils veulent evoluer,ceux qui choisissent les equipiers avec lesquels ils veulent jouer et ceux qui choisissent de ne pas choisir,on aura peut être deux equipes au complet.
Personellement,je commence à en avoir plein le cul du manque de serieux et de couilles de certains,qui non seulement n'ont ni le respect de leurs coequipiers,ni le respect de gens comme Arnaud,Richard,Nicole Rambier et d'autres encore qui se devouent chaque semaine pour eux,mais n'ont même pas les couilles non plus (je me repete,mais c'est l'age) d'assumer quoi que ce soit.
Quant on s'engage dans un club,on ne se manifeste pas que quand on n'a pas sa copine à promener,sa cuite de la veille à decuver ou une temperature exterieure oscillant entre 24 et 31 degrés propice à aller pousser le ballon sur un terrain.
Je previens: Inutile de venir me voir avec des "c'est de moi que tu parlais?" ou encore "oui,mais moi j'avais piscine".
Le minimum c'est de prevenir la semaine precedente sauf bien sûr cas exceptionnel;Rappel à ce sujet: Il y a deux entraîneurs,un en premiere et un en reserve dont vous avez TOUS les coordonnées:Merci de ne pas faire prevenir la tante de l'oncle d'un mec de l'equipe par un cousin de la belle soeur.
Ce sont deux equipes SENIOR qui sont engagées par le club de Cruviers Lascours,ce qui veut dire qu'on considere qu'il s'agit d'adultes,capables d'assumer des decisions d'adulte sur et en dehors du terrain.
Les deux equipes ont un potentiel trés interessant mais ne feront RIEN cette saison,tant qu'elles ne se comporteront pas avec un esprit d'adulte.

Cet etat d'eprit,certains ont prouvé dimanche qu'ils l'avaient et malgré la défaite,considérée par des observateurs neutres comme completement imméritée,il est evident que c'est avec cette envie démontrée tout au long des 90 minutes que le club remontera la pente.
Résumé à venir (probablement en ligne mercredi soir).


Mercredi soir,ou jeudi matin,0h45,ma colére legerement passée,voici le compte rendu:

C’est donc dans une composition d’équipe inédite (Piaf) que la première se déplaçait sur les terres du co-leader, le F.C.Val de Cèze, meilleure défense du championnat avec seulement 6 buts encaissés depuis le début de la saison.
Sur ces 6 buts,les cruscourois avaient toujours à l’esprit qu’un tiers avaient été encaissés au stade Jean Paveyranne lors de l’ouverture de la saison,offrant ainsi la première victoire aux coéquipiers de Fabien Deleuze.
Mise en confiance par un méritoire match nul la semaine précédente, l’équipe sentait qu’un coup était possible.
Malgré une première grosse frappe d’entrée de jeu, parfaitement sortie par Sébastien Allègre, les verts ne s’affolaient pas et,petit à petit, imposaient leur jeu à un adversaire manifestement surpris par la qualité de jeu et l’engagement déployés en ce début de rencontre.
Après avoir pris régulièrement le dessus sur son opposant, Romain Fiore, débordait coté gauche, passait en revue deux défenseurs, nettoyait la ligne blanche, cirait ses chaussures, changeait ses lacets, finissait son petit déjeuner du matin en avalant 6 pains au chocolat, prenait le temps de se recoiffer, et au bout de ces deux interminables secondes et six dixièmes, centrait en retrait pour Julien Garcia,qui,décidait de ménager le suspense d’une frappe hors cadre,n’étant pas photographe de toutes façons.
Sous l’impulsion de la solide charnière Fabien Deleuze/Jérémie Millot, les pitbulls latéraux Romain Pagés et Stéphane Lorieux mordaient dans le ballon comme un Rottweiller mord généreusement dans un mollet de CRS venu le mettre en fourrière.
Les Frères Dalton du milieu de terrain, Thomas, Patrice, Julien et Joël faisaient trembler la forteresse des joueurs de la vallée de la Cèze et on se disait que la banque allait finir par sauter, surtout que les Bonnie & Clyde de l’attaque remettaient le feu aux poudres.
Patrick Amblard l’homme qui dégaine plus vite que son ombre et qui démarre plus vite que Fernando Alonso et sa sœur Isabelle réunis, enchaînait crochet intérieur gauche, crochet extérieur droit (oui, avec les pieds, bande de mauvaises langues) et donnait un caviar à Romain Fiore qui pouvait ainsi filer défier le gardien adverse.
Hélas, Romain préférant la raie au caviar, partait bien dans le trou mais tirait à coté…Merci de ne donner aucune tournure sexuelle à cette phrase qui, j’en conviens, pourrait prêter à confusion.
Un corner donnait un léger frisson d’inquiétude au banc de touche cruscourois mais Fabien Deleuze éloignait le danger d’un magnifique cri de douleur qui aurait obtenu le premier prix d’interprétation au festival de Cannes blanches.
Dans cette forêt de jambes entrelacées comme une partouze de mille-pattes, Romain Pagés, prenait un coup sur le chou- genou- caillou- trou- (rayez les mentions qui vous paraissent absurdes) qui l’obligeait à quitter prématurément la verte pelouse (oui sur 1m²) dustadote (j’abrège : du stade hôte, sinon on y passe la nuit).
Thomas Bonillo, fidèle soldat reculait d’un cran (d’arrêt) et Jeremy Missiak faisait son entrée dans l’entrejeu.
Julien, clair comme un chanteur, se dépensait sans compter et giclait du milieu de terrain (là encore, veuillez éviter toute tournure autre que footballistique, svp) chaque fois que possible pour venir faire chier un pauvre latéral gauche qui commençait à regretter sérieusement l’abandon de la guillotine, désormais seul remède à ses maux de tête.
Bref, avec un tant soit peu d’adresse supplémentaire, le FCCLB aurait pu mener d’un ou deux buts à la pause, pause atteinte sur le score infertile de 0 à 0.
La deuxième période débutait avec l’entrée de Yannick, bien décidé à jouer, en compagnie de son frère un remake des tontons flingueurs (qui a dit « les pépés flingueurs » ?!!!)
Les verts dominaient à nouveau les débats mais s’exposaient toutefois à un contre qui n’arriva pas vraiment,si ce n’est sur cette frappe de merde à quarante cinq mètres des buts,que Sébastien Allègre captait évidemment sans problème et relançait dans la continuité du mouvement,et d’un geste fort gracieux,au fond de ses buts.
Quoi ?
Et alors ?
Y’a-t-il un règlement qui stipule qu’il est interdit de faire ce type de relance ? Oui ? Hein ? Parles plus fort, je t’entends pas….Non ?
Ha !
Eh ben voilà, c’est son choix et un choix ça se respecte.
Donc Seb décidait de donner un coup de pouce, non pas au ballon, mais au leader et le score évoluait enfin puisqu’on pouvait virer ce minable conglomérat de zéros pour pouvoir désormais afficher 1 à 0 ; Et s’il y en a que ça gêne, ils n’avaient qu’à le faire eux-mêmes.
Tenez, prenez exemple sur un mec qui sait prendre ses responsabilités : Fabien
Moi, je dis, voilà un type qui en a.
1 à 0 pour le leader face à l’avant dernier, un seul minable petit but dans un match de cette qualité ?
Non, on n’en restera pas là ! Fabien, l’homme qui a dit non.
D’ailleurs, quand l’arbitre, au demeurant excellent a accordé un penalty pour cette soit disant faute de Fabien sur l’avant centre adverse, qu’est ce qu’il a dit Fabien ?
Il a dit : Nooon !
Bravo, moi j’applaudis des deux mains et si je pouvais, j’applaudirais des deux pieds.
Quoi ? Le penalty ?oui, marqué, monsieur
2 à 0 ….ça a quand même plus de gueule ça, hein ?!!
Le « Pec » Jonathan Reynaud entré en jeu au quart d’heure de la seconde mi-temps allait mettre la pression au gardien adverse (le seul moyen qu’on ait trouvé pour lui éviter de la boire) qui, surpris de cette initiative qui aurait été personnelle si elle n’avait été gueulée par 27 personnes (: « Va presser « Pec » b***el de m**** de Pu***n de c** !!! ») captait le ballon hors de sa surface.
Le gardien regardait le Pec, lui faisait un clin d’œil, se tournait tout tranquillement, refaisait un clin d’œil au Pec qui au lieu de tirer dans le but vide, se disait qu’il fallait vraiment qu’il enlève cette affreuse teinte blonde sur ses cheveux.
Le coup franc, finalement tiré au bout de 20 minutes donnait lieu à un renvoi du ballon aux 22 mètres, endroit où le rusé Patrice Lignon attendait,tel cet obsédé de grand méchant loup espérant cette friponne au petit chaperon rouge.
Là, d’un maître tir Patrice enroulait un amour de frappe qui allait percuter le pylône de soutien des projecteurs à une hauteur à laquelle même les vautours ne s’aventurent pas tellement c’est haut.
Quelques minutes après, Fabien Deleuze reprenait parfaitement un ballon de volée à une trentaine de mètres ;
Le gardien adverse, lui (hum, hum), s’emparait du ballon dans une posture qui n’était pas sans évoquer l’élégance d’une Clara Morgane attendant Rocco dans « mon arrière train sifflera trois fois ».Mais entre efficacité et esthétique il a fait son choix et comme le dit Jean Luc Delaruelle, « ça se discute pas ».
Tiens, avant de terminer sur cette défaite et ses conséquences en terme de point et en terme de mental, remercions au passage, un autre Jean Luc qui a fait abstinence (non madame Jeandel, il ne nous a rien raconté) de bière pendant 90 mn pour tenir efficacement le rôle d’arbitre de touche.
La défaite donc sur ce score de deux à zéro,si elle doit toutefois être prise avec le recul comme une progression en matière d’envie et de jeu,n’en demeure pas moins préoccupante en terme de points.
Il devient donc urgent de gagner, et ce, dés ce dimanche face à St Laurent des arbres, match pour lequel, je pense, les souvenirs de la défaite au goût de « ça fait mal au c** », devraient suffire.
à 15H00 au stade Jean Paveyranne

Resultats de la journée de Promotion de 1ere division,groupe C:http://gard-lozere.fff.fr/competitions/php/championnat/ch...



Classement:http://gard-lozere.fff.fr/competitions/php/championnat/ch...


La prochaine journée:http://gard-lozere.fff.fr/competitions/php/championnat/ch...


L'equpe reserve reçoit saint Chaptes,Leader invaincu du groupe à 13H00 au stade Jean Paveyranne


Resultats de la journée de Promotion de seconde division,groupe B:http://gard-lozere.fff.fr/competitions/php/championnat/ch...


Classement:http://gard-lozere.fff.fr/competitions/php/championnat/ch...


La prochaine journée:http://gard-lozere.fff.fr/competitions/php/championnat/ch...